Accueil > Blog > La procrastination
Article précedent
Article suivant

La procrastination

Ecrire un blog ! Moi ! Je déteste qui écrire ! Comment des personnes normalement constituées pourraient s'intéresser à ce que j'écris ? De quoi je vais parler ? Raconter comment je crée le coworking ? Qui peux bien être intéressé ?...

Voilà quelques-unes des questions que je me suis posée au moment où je me suis installée devant mon PC. Bilan, j'ai ouvert le jeu du solidaire et, me voilà partie pour 1 bonne heure. Plutôt efficace comme article, non ! Et après, la culpabilité, la frustration. Demain je m'y mets pour de bon ! Eh voilà, le lendemain même routine.

Je sais, nous passons tous par ce moment où nous faisons tout pour ne pas faire ! On appelle cela la procrastination.

Quand on porte un projet qu'il soit personnel ou professionnel, c'est une grande étape à franchir : "arrêter de reporter au lendemain, arrêter de culpabiliser, se mettre en action".

La création d'entreprise est un de ces sujets qui nous font procrastiner et culpabiliser ! Nous lancer vers l'inconnu, ce n'est pas chose facile.

Pourtant, en travaillant sur mon projet de coworking, j'ai appris plusieurs choses sur la procrastination : elle est tout aussi productive et utile que frustrante.

Commençons par comprendre de quoi il s'agit :

La définition de la procrastination est le fait de repousser les choses, de trouver mieux à faire que les activités pour lesquelles on s'est engagé.

Il existe plusieurs formes de procrastination :

  • La procrastination chronique : la personne est incapable de sacrifier l'instant présent. La plus petite tâche qui peut être sujet de stress ou de contrainte est repoussée, seule leur bonne humeur présente est prise en compte. Il s'agit d'une cause purement émotionnelle
  • La procrastination de situation : plus la tâche nous parait difficile à accomplir, plus nous avons envie de la repousser. C'est un cercle vicieux. A la fin, un coup de panique nous met à la tâche. Nous avons tous connu ça lors de la création de nos entreprises. Trouver des clients ! Comment on fait ? Je m'y prends comment ? Bon je m'y mets ! Je commence par quoi ? Par qui ? Je ne sais pas, je verrai demain, aujourd'hui je sors me promener.

La procrastination est une source de frustration et de culpabilité : Des sentiments négatifs liés à la peur de l'échec.

Combien de créateurs d'entreprises n'ont pas procrastinés ? Nous connaissons tous ce sentiment d'angoisse avec son flot de question face à l'inconnu. Sauter le pas n'est pas facile. Mais quelle satisfaction à chaque étape franchie !

J'aime procrastiner ! J'aime passer des heures allongée sur mon canapé à regarder mon plafond. J'utilise ce moment pour imaginer mon projet, visualiser les différents espaces du coworking, trouver de nouvelles idées pour des ateliers, planifier les prochaines tâches, élaborer de nouveaux plans, ressentir la satisfaction de la tâche accomplie : des émotion positives.

Quand ma frustration devient importante, je prends un cahier et je dessine des schémas. Ma créativité est libre de s’exprimer. Puis ma frustration devient une source de stimulation, et je passe à l’action.

Eh oui, j’ai bien dit "j'utilise" car il s'agit bien d'utiliser sa tendance à procrastiner. De nombreuse études montrent que la procrastination est une vertu avérée en ce qui concerne la créativité.

J'ai une façon de procrastiner bien à moi : Me dire que je ne connais pas bien mon sujet et me lancer dans des recherches sans fin. Je deviens ainsi une véritable experte sur un sujet. Par exemple, pour vous parler de procrastination, j'ai écumé les sites web et lu 3 livres. Où est l'intérêt ? Sauf à différer la rédaction de mon article. Eh bien aujourd'hui, je devais faire mes cartons, passer l'aspirateur, et ranger mon linge. Au lieu de ça j'ai écrit cet article.

Procrastinez-bien

Pause Travail

Pause travail est un espace coworking destiné aux indépendants, aux télétravailleurs et aux porteurs de projet. C'est un lieu de vie et de travail qui met à disposition de ses co-workers des salles de réunion, et des bureaux, sans laisser de côté l'espace de détente afin de travailler dans un esprit «comme à la maison ».

Action co-financée par le conseil
Ile de France