Accueil > Blog > le business plan
Article précedent
Article suivant

Le business plan : A quoi ça sert ?

 

 

Comme tout créateur d’entreprise, j’ai été confronté avec la question du business plan. Grace a mon expérience professionnelle, je savais ce qu’il devait contenir, et comment trouver l’information… Pourtant une question s’est imposée à moi : « par quoi commencer ? » C’est une chose de le faire pour la société où l’on travaille, c’est une autre chose de la faire pour soi-même ! L’affect y est pour beaucoup – la peur de l’échec ou de réussir, la peur de l’inconnu…On se lance dans une nouvelle aventure. Car il s’agit bien d’une aventure ! Il faut sauter le pas, et l’exercice est nécessaire pour prendre du recul par rapport à son projet, pour travailler avec méthode et avec rigueur. Pour commencer il faut comprendre ce qu’est le business plan ? A quoi il sert ? Pour quoi et pour qui il est fait ? Pour finir avec la question des éléments qui le composent et sa structuration.

A quoi sert le business plan ?

Le business plan est :

  • Un véritable outil d’évaluation du projet en permettant à l’ensemble des partenaires (banque, investisseurs, associés…) d’apprécier l’articulation financière, économique et commerciale du projet et d’en évaluer la fiabilité et la viabilité,
  • Un outil pour structurer les idées et se poser les bonnes questions,
  • Un plan d’action qui définit la stratégie à mettre en place pour concrétiser le projet, autrement dit une sorte de fil rouge pour éviter de se disperser lors du lancement de l’entreprise en rappelant qu’elles sont les actions à mettre en œuvre et comment,
  • Un outil de lancement de l’entreprise. Le business plan est vivant, il va évoluer tout au long du projet et permettre d’assurer le suivi des évolutions à chaque étape,
  • Une base solide pour la recherche de financement en prouvant la faisabilité financière et économique du projet, sa viabilité et convaincre les interlocuteurs et partenaires…

Comment démontrer la viabilité du projet avec le business plan ?

La construction du business plan suit un raisonnement logique, qui démontre étape par étape que le projet d'entreprise est construit et viable.

Il démontre les points suivants :

  • L’activité envisagée peut générer des bénéfices importants
    • Il existe un besoin non satisfait
    • La solution envisagée répond à ce besoin et est suffisamment attractive pour déclencher un acte d’achat
    • Ce besoin concerne un nombre de clients potentiels important
    • Cette activité générera un chiffre d'affaires important et sera rentable
  • L’équipe est composée de profils complémentaires qui rassemble :
    • Les compétences techniques, commerciales et financières nécessaires
    • L’expérience et les contacts sur le marché
    • La capacité à gérer une entreprise
  • L’entreprise a une part de marché à prendre :
    • Les concurrents avérés ou potentiels sont identifiés
    • L’entreprise bénéficie d’avantages concurrentiels
    • Les concurrents sont pénalisés

Un conseil : restez réaliste ! En faisant, ces recherches vous pouvez découvrir des points faibles, des inconvénients… Il faut apporter une solution à chacun de ces points.

Comment structurer le business plan ?

Le business plan est le résultat de la maturation du projet.

Il existe une multitude de modèles de business plan à télécharger ou à remplir directement sur internet. Toutefois il n’existe pas un modèle universel convenant à tous le projets.

Leurs points communs sont qu’ils s’articulent autour de cinq grandes thématiques :

  • Le projet incluant :
    • Une présentation synthétique du projet mettant en avant son caractère innovant, ses avantages et ses incontinents
    • Une présentation de l’équipe comprenant une présentation du porteur de projet et des personnes clés, résumé des CV et démontrant la complémentarité des profils et des expériences pour réunir l’ensemble des compétences nécessaires,
  • L’étude de marché démontrant l’existence du marché et sa connaissance :
    • Zone géographique ciblée - Vision du marché : compréhension de l’environnement économique de l’entreprise, principaux acteurs, positionnement dans la chaîne de valeur… 
    • Résultats d’enquêtes auprès des clients ou prospects
    • La taille et l’évolution du marché : démontrer l’importance et la croissance de ce marché
    • Segmentation des clients : identifier les différentes catégories de clients
    • Qui sont les clients ciblés ?
    • Pourquoi l’entreprise apporte-t-elle une solution nouvelle à un besoin existant ?
    • Quelles sont le contraintes et obligations du marchés ?
    • La concurrence direct et indirecte en comprenant en compte les barrières à l’entrée des nouveaux entrants, et mise en valeur des avantages concurrentiels
  • Les produits & services :
    • Une présentation des produits et/ou services proposés expliquant le besoin auxquels ils répondent,
    • L’offre existante,
    • Le caractère innovant et les avantages et inconvénients par rapport à l’offre existante…
    • Les services complémentaires…
  • La stratégie économique, commerciale et juridique :
    • Démontrer la capacité de l’entreprise à créer de la valeur avec son activité
    • La politique de prix
    • Le chiffre d’affaires et les sources de revenus
    • Les canaux de distribution
    • Les moyens de communication mis en place
    • Les moyens techniques, les investissements nécessaires
    • Les fournisseurs et prestataires de services…
    • Le statut de l’entreprise (structure, forme juridique, capital, nature des apports, actionnaire…)
  • Vos données financières :
    • Plan de financement
    • Compte de résultat prévisionnel
    • Bilan prévisionnel
    • Point mort
    • Plan de trésorerie…

Quelques conseils pour élaborer le business plan

La principale erreur que j’ai commise est d’oublier à qui s’adresse le business plan.

En effet, le business plan est l’argumentaire de promotion de votre projet. Tous les lecteurs (les conseillers bancaires comme les autres) ont besoin de comprendre rapidement votre business plan.

Il ne faut pas hésiter à l’adapter à chacun d’entre eux ! Et surtout ne pas oublier :

  • Faire simple et documenté ;
  • Insister sur les besoins auxquels répond l’offre ;
  • Donner les informations attendues par le lecteur : qui vous êtes, pourquoi ce projet, comment vous allez gagner de l’argent ;
  • Commenter les parties chiffrées et être réalistes dans les prévisions : toutes les données chiffrées peuvent être justifiées pour la partie « charges », votre étude de marché venant étayer la partie chiffre d’affaires ;
  • Anticiper les probables difficultés et risques du projet ;
  • Soigner la rédaction (orthographe, visuels, schémas…), présenter des documents sexy !

 

Pause Travail

Pause travail est un espace coworking destiné aux indépendants, aux télétravailleurs et aux porteurs de projet. C'est un lieu de vie et de travail qui met à disposition de ses co-workers des salles de réunion, et des bureaux, sans laisser de côté l'espace de détente afin de travailler dans un esprit «comme à la maison ».

Action co-financée par le conseil
Ile de France