Accueil > Articles > Le contrôle de gestion
Article précedent
Article suivant

Le contrôle de gestion pour les TPE-PME

Le contrôle de gestion est une notion complexe et pourtant importante pour une entreprise. Il est essentiellement développé et utilisé dans les grandes et moyennes entreprises. Pourtant, personnellement, je pense que les plus petites entreprises ont tout intérêt à s'intéresser à cette question. Mais de quoi s'agit-il ?

La définition du contrôle de gestion :

La première chose à prendre en compte est que l’expression « contrôle de gestion » est trompeuse. Il ne s’agit pas d’un contrôleur qui contrôle le travail d’un gestionnaire. Ce terme est dû à la traduction approximative de « management control ». On parle ici de « maîtrise » de gestion plutôt que de « contrôle ».

Le contrôle de gestion consiste en 3 étapes :

  • Rendre opérationnelle la stratégie de l'entreprise : Il s'agit donc de fixer les objectifs de rentabilité à atteindre à partir de la situation actuelle et de l'évolution que vous souhaitez donner à votre entreprise.
  • Contrôler la mise en œuvre de cette stratégie : il s'agit de pilotage. Que fait un pilote ? Il (le contrôleur de gestion) s'assure qu'il suit le cap fixé. Dans le monde de l'entreprise, il s'agit de comparer les performances réalisées par rapport à l'objectif fixé.
  • Adapter son approche par rapport à la réalité, c'est-à-dire le contrôleur de gestion apporte les mesures correctives nécessaires pour conserver le cap (la stratégie) fixé par l''entreprise.

Le contrôle de gestion a un unique objectif : informer pour mettre en avant la performance, et se projeter !

Vous l'avez compris ?

Un chef d'entreprise (surtout de toute petite entreprise et petites et moyennes entreprises où il est souvent seul à prendre les décisions), pour suivre son activité :

  • Définit sa stratégie (en fixant des objectifs quantifiables à l'aide d'indicateurs),
  • Contrôle adéquation de la réalité avec sa stratégie (il compare les indicateurs à ses objectifs)
  • Et met en œuvre les mesures correctives pour garder le cap qu'il s'est fixé.

Le chef d'entreprise d'une TPE fait du contrôle de gestion !

Ainsi nous pouvons parler de moyens qui s'adaptent au quotidien :

  • Analyse de l’activité actuelle, et de la manière dont on souhaite voir cette activité évoluer
  • Mise en place des outils, indicateurs, et tableaux de bord de contrôle de ces objectifs
  • Partage de ce contrôle avec ses équipes, ces sont eux qui rendent les objectifs atteignables !

Des exemples de contrôle de gestion appliqués au quotidien :

  • Notre GPS, nous guide, nous donne des informations de temps, de kilomètres, de trafic, nous propose des alternatives, des options
  • Le pilote d’un bateau à grande vitesse dispose d’outils pour optimiser ses paramètres de navigation afin de profiter, le plus efficacement possible, de toutes les capacités de son navire.

Une complémentarité contrôleur de gestion / expert-comptable :

Le travail de ces deux partenaires de l’entreprise est très différent et pourtant complémentaire.

Comme nous venons de le voir, le contrôleur de gestion met en place une stratégie d’entreprise pour piloter le quotidien de l’entreprise et anticiper l’avenir de cette dernière. Ces outils de travail sont la comptabilité analytique, l’analyse financière… qui se basent sur la comptabilité générale. Celle-ci est tenue par l’expert-comptable qui constate, avec cet outil réglementé (voir l’article sur la comptabilité générale) l’activité passée.

Si après cet article vous avez encore des questions, contactez-moi. Le contrôle de gestion fait partie de mes compétences.

 

Autres articles :

La comptabilité générale

Pause Travail

Pause travail est un espace coworking destiné aux indépendants, aux télétravailleurs et aux porteurs de projet. C'est un lieu de vie et de travail qui met à disposition de ses co-workers des salles de réunion, et des bureaux, sans laisser de côté l'espace de détente afin de travailler dans un esprit «comme à la maison ».

Action co-financée par le conseil
Ile de France